Sur les terres de pierres
Dans le chaos des limites
Vit un peuple fécondé d’émeutes marines
Nés dans l’identité des vents
Il garde dans la fortune des micas et des lichens
Les trésors d’un chant oubliés des hommes.

granit


Entends tu dans la gwerz du vent
Chanter les géants de pierre?
Ils fredonnent la série de la terre
Ils en connaissent le début
Ils en savent la fin


Texte et photo Yann Le Rousic