Si doux baisé des Moriganes
Qui brûle l’humidité des nuits
Et bat le cœur froid des noyés
Sur nos plages consummées



Yann Le Rousic