21 décembre 2012

La dormante aux estrans

dormante païenne  au corps d'eau  rêvant la marée  en peau d’algues et frissons d'embruns Morgane ou Morrigane échouée ensorcelant  les estrans du destin au trouble du visible  détentrice des savoirs horizons de l'aurore  et du couchant des mondes Yann      
Posté par ylrc à 22:04 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

13 décembre 2012

Hivernal Silence

    unsilence blanc danse sur lefroid limpide creusant jusqu'aux osdes cristaux d'âmequi se figentdans la pulsationlentedes corps au sangd’albâtre   Yann    
Posté par ylrc à 18:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 décembre 2012

12/12/2012

douze vents de songes venus du largedouze âmes en longue mémoire de vivantdouze heures étranges au creux de l’attente     Yann    
Posté par ylrc à 10:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 décembre 2012

Mon Amour certitude

  mon amourcertitudemon cœurlumineuxde sage tendressemon indispensableoubliéequi danse digneen nos souffranceségoïstesma tendreet belle clartésous le noirde tes surfaces Je te doismon vivantma liberté des ivressesmon désir d’équilibreet je t’offremes suppliquesde pardonentendsque ton pèrese retrouveque ton pèrete retrouvemon amourma merveillema fille Yann (décembre 2012)
Posté par ylrc à 09:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
04 décembre 2012

fût-elle

    fût-elleun rêve de chairde saliveet de spermeun cri de sang une incandescenceune griffe   fût-elleune pensée de mainssans frontièresune nation de hanchesun pays chevelurecomme ombreune courbe   fût-elleune odeur rougeun tremblement tendu de coutordu de lèvresun simple frôlement de peaux   fût-elleune seule question vers le cielun étrange regardcomme le frisson d’un possible vivant     Yann
Posté par ylrc à 21:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 décembre 2012

Entre Aristote et Platon

  entre Aristote et Platonde questions en propositionset si le beau ?et si charnel ?et si l’être ?je n’entendais que le Stagirite mais oubliant le son de toutes les fausses leçonsdes détournementsrenaissance et au cherchement du tendreà la quête hésitantedes chairsle questionnements du calme ne soufflenulle réponseset me palpite une chansonfredonnant dans un frissonque Platon n’est pas qu’un con !     yann
Posté par ylrc à 06:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 décembre 2012

rupture sédentaire

  en ces temps frontières de rupture sédentaireen la mémoire pétroglyphe des hommes immobilesnous avons perdu le froidoublié la tracela piste du cerf et tracé des cheminsles blessures de terrenous inventant Dieuxen plantant la graineface à l’arbre insuffisantnous avons dressé les pierres     Yann
Posté par ylrc à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]