être
entiers
dans l'impossible
compréhension
du monde
debout
dans la rage
du vivant
en haine
de médiocre
et en amour
de fabuleux
impossible
libres
dans nos prisons
d’âmes
et de couleurs
légers
et lourds
dans nos sombres
lumières
pour
un monde autre
à faire
et détruire
ce si minable là
qui nous refuse
le vivre
aimer
aimer

aimer
et partir
encore
debout

 

 

Yann (pour Nono)