debout
nu
sur le sol gelé
plus de feu
le bois est mort
sous la neige
la lumière est blanche de nuits
mon corps d'os
ne tremble plus
il se laisse pénétrer
de froideur d'âme
que croire
qui croire
si ce n'est
que je suis
encore

debout
sur le sol
infertile
d'amour
debout
vivant
malgré tout
j'entame
la danse
des jours
à refaire

 

 

Yann