qu'ai-je de plus sombre que cela ?
que des nuits d'enfants emplies de rêves et de possibles
que des jours autistes proies des règles incomprises

qu'ai-je de plus sombre que cela ?
que le goût du doute face aux murs en armes des certitudes  
que mille peut-être brouillant la brume des horizons

qu'ai-je de plus sombre que cela ?
qu'une rage sourde et  incomprise à tête contre la raison
qu'un terrassement d'impuissance face à l'immensité  

qu'ai-je de plus sombre que cela ?
que de ne pas trop savoir ce qu'il faudrait vouloir ou croire
que ce sentiment trouble et indécent d'être sans être


yann 2016