Ce fredonnement clair qui danse dans la tête
Quand les mots de paroles se sont tus
Cette douce chaleur en persistance sur la peau
Quand les mains serrées se sont éloignées
Ce fil qui se tend encore d'un regard à l'autre
Quand les paupières se sont refermées


Texte Yann Le Rousic